Billets d'humeur

Le tourbillon de la vie

Un jour tu bois une briquette de jus d’orange à la récré

Le lendemain, tu la troques par un verre de vin en soirée

Avec les chaussures de ta mère, tu joues à te déguiser

Mais dans ton quotidien d’adulte, des talons de 10 orneront tes pieds.

Les barbies avec lesquelles tu ne cessais de jouer

Par ton smartphone dernier cri seront remplacées

Place aux premiers émois, aux premières fois

Ton premier béguin adolescent

Où pour toi il est inconcevable, de tout cet amour, pouvoir vivre sans

A cette époque, où tu te sens chavirer à chaque regard appuyé

Tu te vois déja devant l’autel dans ta tête

Avec cette sensation que dans ta relation, plus rien ne t’arrête.

Mais bien souvent, malgré tout, la réalité viendra gâcher cette utopique fête

Des expériences de vie tu en auras même si ce n’est pas tous les jours.

Et tu verras que premier amour ne rime malheureusement pas souvent avec toujours

Alors oui tu auras l’impression que c’est la fin du monde

Et pourtant bien souvent tu te relèveras de situations de vie bien plus nauséabondes

Fini l’insouciance de l’enfance

Sans tous ces filtres, sans ce prisme de la bienséance

Puis un jour, adulte, tu deviendras

Et tu verras, le monde entier t’ouvrira les bras

A toi de décider quelle sera ta voie

Et tu découvriras ce qu’est enfin le pouvoir du choix

Alors oui, les deuils et les séparations se substitueront aux petits chagrins d’amour adolescents

Mais cette vie sera aussi ponctuée de possibilités de projets épanouissants

Voyager comme bon te semble

Évoluer dans un travail qui te ressemble

Avec un(e) partenaire, partager des projets ensemble

Ou encore vieillir entouré d’une famille qui, à chaque occasion, se rassemble.

Et puis un jour, la vie dépose sur ton visage ses plus belles rides

Tes cheveux couleur noir de geais se transforme petit à petit en un gris mordoré

De ta mémoire, certains souvenirs tu commenceras à oublier

Et après une vie bien remplie, doucement tes paupières viendront se fermer

Pour dans ce paradis blanc, aller rejoindre ton (ta) conjoint(e) bien aimé(e).

Ainsi va le tourbillon de la vie .

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner